mardi 12 novembre 2019

Marc Achard : parcours d’un repreneur d’entreprise

  •  Loïc Fombonne
  •  06 avril 2016
  •  Mise à jour le 06 avril 2016

Marc ACHARD est dirigeant de la société ASMT Serrurerie Métallerie dans la vallée de l'Azergues (Ouest de Lyon) depuis une année. Il a accepté de nous faire part de son parcours de repreneur d’entreprise.


Pourriez-vous nous parler de votre formation et de votre parcours professionnel ?

J'ai été diplômé ingénieur des Mines de Saint Etienne en 1998 en gestion industrielle. Depuis, j'ai travaillé dans des structures industrielles très différentes (PME, groupes internationaux) d'ingénieur de planification à responsable de site de production.

J'ai beaucoup appris aux contacts de procédés de production et en collaboration avec des collègues techniques. Les produits fabriqués ont été des emballages alimentaires, des composants céramiques pour les marchés des telecom, des couches pour bébé et enfin des dossiers suspendus.. Bref, une sacré variété enrichissante!


Depuis plusieurs années vous vous intéressiez à la reprise d’entreprise, d’où vient l’élément déclencheur ?

Au fur et à mesure des expériences, une volonté d'autonomie s'est affirmée et un besoin de « mener sa barque » comme on l'entend. Se confronter à la réalité du business me manquait car j'ai toujours eu des postes proches de la fabrication.


Quel était « votre cahier des charges » de l’entreprise à reprendre ?

C'est très important de faire ce point avant de chercher pour éviter de partir dans toutes les directions. Critère numéro 1 : attrait pour les matières premières, leur contact et la manière de les façonner, donc recherche d’une entreprise de transformation. Critère numéro 2 : souhait de rester à 45minutes autour de Villefranche Sur Saône (lieu de résidence). Critère numéro 3 : j'ai fait le point sur mes économies, donc détermination de la cible en matière de CA, résultat net, taille.


Quelles ont été vos démarches pour atteindre cette cible et quelles difficultés avez-vous rencontrées ?

Suivre la formation et intégrer l'association CRA (Cédants et Repreneurs d’Affaires) qui délivre tous les outils pour ces démarches, gagner du temps tout au long de ces 12-24 mois du ciblage à la signature est indispensable. Trouver une entreprise passe par beaucoup de contacts, de réflexions, de relations et d'énergies à dissiper. Les difficultés : être seul, ne pas savoir si cela va aboutir, passer par des hauts (espoir) et des bas (déception consécutive à des pistes qui se ferment).


En quoi votre parcours dans différentes fonctions industrielles a pu être un atout ?

Etre organisé dans les démarches et contacts, comprendre les problématiques et opportunités de chaque cible (financières, humaines, techniques), encaisser la pression que l'on se met et être efficace dans la gestion des dossiers. Enfin la capacité à prendre les décisions


Comment se déroulent vos premiers mois de « Chef d’entreprise » ?

ASMT est une TPE dans le secteur de la métallerie et de la serrurerie. En plus des marchés du BTP, nous nous développons sur ceux des industriels et des architectes. C'est beaucoup d'investissements, de temps et d'énergies. Il faut s'y préparer ainsi que la famille. Je découvre le plaisir de définir une "stratégie", de choisir les investissements par rapport à ses projections, d'être dans le concret et d'apprendre tous les jours au contact des clients, des fournisseurs et surtout des 4 salariés. Cela faisait bien longtemps que je n'avais pas eu à intégrer autant de connaissances en si peu de temps.

Nous vous remercions d’avoir répondu à nos questions et vous souhaitons une pleine réussite dans le développement de votre activité.



Qui sommes-nous ?

Offres d'emploi


6 novembre 2019 / Saint Etienne

Ingénieur Métallurgie (H/F)



2 novembre 2019 / Metz

Ingénieur Expert Forge (h/f)


25 octobre 2019 / Saône et Loire

Responsable Planification (h/f)